Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour Nous Rejoindre

  • : Association des Chasseurs à l'Arc de Gascogne
  • : Le blog des chasseurs à l'arc de Gascogne vous permettra de découvrir notre passion et nos activités ( photos, récits, activités )
  • Contact

Coordonnées

Président : Patrick Zucchelli

Téléphone : 06 62 68 59 59

Email : pzucchelli47@gmail.com

 

Vice-président : Bernard Varela

Téléphone : 06 79 77 40 01

Email : bernard.acag@sfr.fr

 

Trésorier : Simon Farina

Téléphone : 06 06 78 51 23

Email : safari.47@sfr.fr

 

Secrétaire : Mickael Chabat

Téléphone : 06 87 03 65 11

Email : mickaelchabat@orange.fr

 

Publication Blog : Santor William

Téléphone : 06 75 65 78 30

Email : santorwilliam@hotmail.fr

                                Birkly Yannick

Téléphone : 06 15 36 92 10

Email : yannick.birkly@gmail.com

 

  

Recherche

Publier sur le Blog

Pour ceux qui souhaitent partager leurs trophées, récits de chasse, entrainements, animations... récents ou plus ancien,

Vous pouvez publier vos photos et récits en les envoyants à deux adresses :

 yannick.birkly@gmail.com

  santorwilliam@hotmail.fr

  Merci de votre participation !

3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 22:10
Tristesse...

Bonjour à tous,

Je suis très peiné de vous apprendre la mort d'un membre de ma famille, pas très grand sur patte et pas très gros mais qui aujourd'hui je me fait me rendre compte de l'énorme place qu'il occupait...
Gus est mort ce samedi 1 août.
Quelques un se souviendront des menées fantastiques avec sa petite voix caractéristique à laquelle il nous avait habitué, d'autres d'un chevreuil mort qui serait resté perdu sans lui.
Ce petit chien joyeux et cabochard m'a fait vivre 8 campagnes de chasses dont je me souviendrai. Malheureusement celle qui arrive n'aura pas la même saveur.
Lors de quelques discutions avec Myriam, ma compagne, je l'ai souvent mis en garde sur le fait qu'un jour un sanglier plus malin et méchant que les autres pourrait le tuer ou lancé à la poursuite d'un lièvre, d'un chevreuil, la traversé d'une route lui serait fatale... J'en ai toujours été conscient.
Il est mort piétiné par un cheval, étalon m'a-t-on dit, dont il traversait le pré. Je suppose que son attention était focalisée sur le chevreuil qu'il poursuivait et qu'il na pas fait attention à cette grosse bête qui, prise de peur panique l'a mordu et piétiné.  J'espère qu'il ne lui a pas laissé le temps de souffrir.
Le sujet est encore très sensible et je préfère ne plus en parler, merci à tous

Bernard Varela 

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 14:15

9 membres de l'asso avaient répondu présent à l'invitation de la société de chasse d'Astaffort. Pour une première je crois que l’impression a été bonne des deux côtés. Bonne ambiance, très bien accueilli, nous avons pu démontrer l’efficacité de l’arc. En effet sur 6 chevreuils au tableau, 2 ont été tué à l’arc. Nous sommes maintenant pris en exemple à chaque manqué des chasseurs aux fusils. La barre va être haute lors de la prochaine invitation.

Mickael

1ère battue a Astaffort

Partager cet article

Repost0
18 août 2019 7 18 /08 /août /2019 13:55

Pour une première année au tree stand j'ai pu prélever mardi 6 août à 20h30 ce brocard attiré à l’appeau   
Tir à 8 mètres distance de fuite 10 m
 

Mickael

1er brocard au tree stand

Partager cet article

Repost0
10 août 2019 6 10 /08 /août /2019 15:48

Après une saison 2018 / 2019 sans aucune situation de tir convenable, tant en tir d'été qu'en battue, autant tir que le moral était plutôt mitigé à l'approche de cette nouvelle saison!

Dès le mois de mai les séances d'entrainement me rassurent et me redonnent confiance dans le tir. 

Juin est là, et d'autres projets accaparent mon temps, je ne commencerai a chasser qu'en juillet.

Le choix sera de me concentrer sur des secteurs que je connais assez bien, je remplacerai donc mes treestands sensiblement sur les mêmes zones.

Les 10 premières sorties ne me montreront rien... aucun brocard, aucune chevrette... les soirées commencent à être longues et le moral n'est plus au beau fixe.

Première apparition, d'un broc le 29 juillet,un beau six qui déjouera les subterfuges du buttolo, il approchera à 40 m mais pas plus!

Lorsque je commençais a croire que la saison était pliée...

Réconciliation avec St Hubert!
Réconciliation avec St Hubert!

Premier broc Dimanche 4 Août,

- distance de tir 4m

- distance de fuite 30m

- Atteinte cœur/poumon

Réconciliation avec St Hubert!
Réconciliation avec St Hubert!

Deuxième Broc, Lundi 5 Août,

- distance de tir 15m

- distance de fuite 50m

- atteinte poumons

 

 

Réconciliation avec St Hubert!
Réconciliation avec St Hubert!

Troisième broc, Jeudi 8 Août,

- distance de tir 15m

- distance de fuite 70m

- atteinte poumon / foie

 

Voila une saison qui se termine pour le mieux, lors des prochaines sorties j'essaierai de me rapprocher "toujours plus près" de maître goupil, et comme le dirait un ami " a bientôt pour d'autres nouvelles"!

Will

 

Partager cet article

Repost0
1 août 2019 4 01 /08 /août /2019 22:26
Après quelques sueurs froides

Le rut étant à son apogée, je décide le dimanche 27 juillet, d’entreprendre un affut le lundi matin.

Connaissant mon territoire de chasse parfaitement et les habitudes des chevreuils, quoique un peu différente pendant le rut.

Je dispose de 4 affûts perchés en lisière de bois qui sont des lieux de passage très fréquentés.
Décision étant prise... levé lundi matin 4h30 en place à 6h fait pas chaud et ça bouge dans le bois !!!

Vent d’est dans mon dos, ventre au bois et visibilité minimale.

6h30 premier aboiement mais à l’extérieur du bois dans une grande prairie. 

Pas bon !!!

Même si je n’aime pas trop, je décide utiliser l’arme secrète... le Butollo !

Première série de « pouit pouit » à 6h40 dans les règles de l’art.

7h10 arrivée du brocard sur la gauche de mon poste sur la coulée qui rentre dans le bois .En tant que droitier, la position s’avère idéale, mais le chevreuil est un peu agité. 

J’arme mon arc il est en position 3/4 arrière et à 8/10 m... Je décoche.

Touché, mais il fait une inquiétante ruade. 

Aïe aïe, j’ai un doute ! De mon poste, je vois une énorme quantité de sang et l’encoche lumineuse. 

Je m’imagine une flèche de cuisse ou de ventre. Je descends  !!

Effectivement à l’impact il y a une énorme quantité de sang très rouge, ni d’odeur ni trace stomacale sur la flèche. Je suis très en colère ...

Je débute une recherche au sang, la piste est facile à suivre mais je décide d’appeler pour une recherche au sang,le fameux M Villeneuve, personnage très haut en couleur, qui me le confirme au téléphone. Finalement ni lui, ni Nicolas ne sont dispo. 

Bon, pas le choix je continu la recherche seul et 1/4 heure après, j’aperçois mon chevreuil dans le prés, couché à une quarantaine de mètre de mon poste !!!

Énorme soulagement.... 

Inspection de l’animal, ma flèche lui a coupé le bas de la cuisse ouvert le flanc droit et est sortie par le poumon gauche.

Ouf les honneurs rendu au boulot!!

Je ne vous cache pas que si par malheur je n’avais pas retrouvé ce chevreuil j’aurai continué de chasser cet été.

Depuis que je chasse à l’arc soit une quinzaine d’année j’ai blessé 4 chevreuils jamais retrouvé et ça toujours été un drame pour moi surtout à l’affût ,au compound et à moins de 15 m.

Mais bon, c’est malheureusement un aspect inévitable de la chasse. 

Arc Obsession 55 livres

Flèche fmj tri lames

A bientôt les amis

Stéphane A

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2019 7 28 /07 /juillet /2019 15:51
Diane a encore frappé
Diane a encore frappé

Vendredi 26 juillet une température plus normale m’a permis d’approcher ce brocard couché dans une plantation de prunier entre la chevrette et son petit. Six yeux à surveiller, pas après pas et arrivé à une vingtaine de mètres j’ai attendu qu'il reprenne sa course derrière la chevrette et j’ai pu lâcher ma flèche.  
Une longue approche pleine d’émotion et une grande satisfaction dans la pratique de ce mode de chasse qui nous rapproche de la nature et de nos origines... 
 

Sandrine

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2019 6 27 /07 /juillet /2019 23:06

Nouvel arc et nouveau territoire de chasse. 

Ce soir c’est ma 2ème sortie sur la commune de Feugarolles.

 

20h30, les petits sont couchés et je décide de m’octroyer une petite sortie de reconnaissance sur ce nouveau territoire. Je marche d’un pas assuré avec mon arc (Recurve Wild Mountain Apalache) à la main gauche, une flèche à droite… L’idée étant de découvrir un maximum de terrain, j’emprunte un chemin de randonnée qui d’après la carte fait une boucle de 2 km autour d’une friche en traversant vignes, prairie, bois … Parfait ! 

À peine commencé je suis surpris par un chevreuil qui me fausse rapidement compagnie. Vers 21h15 je sors d’un petit bois de pin et arrive dans un carré de vigne. Je tourne la tête à gauche et je vois un brocard couché à 40m de moi… je m’accroupi immédiatement et m’assure qu’il ne m’à pas repéré à la jumelle. Machine arrière en rampant je m’approche de lui en restant à couvert. Plus que 20m me séparent de lui… je ne pourrai pas faire un pas de plus sans qu’il ne me voit. Je reste donc accroupi et à couvert. Le vent est parfait et je décide donc d’utiliser l’appeau que Mickaël m’a fabriqué avec un bois de mon dernier chevreuil.

Après quelques strophes le brocard décide de venir voir. Il se lève et s’avance tranquillement dans ma direction jusqu’à 10m. Il s’arrête et frotte vigoureusement ses bois contre un arbuste pour me montrer que c’est lui le patron (C’est effectivement un beau 6 bien trapu). Alors que je m’attends à ce qu’il me contourne par la gauche pour prendre le vent, il m’arrive sur la droite et passe à 2m sans me voir. « Et merde ». Bien évidemment il finit par me voir ou me sentir et détale en courant! Soudain il fait demi tour et me revient dessus un tapant des sabots comme pour me montrer son mécontentement. Je suis toujours accroupi l’arc à la main et je décide donc d’armer au cas où… Il n’est plus qu’à 10m et ¾ droit, mais me regarde fixement. L’occasion est trop belle, je décoche et vois ma flèche ricocher sur son dos et l’insert lumineux s’envoler au dessus des vignes !!

En tout honnêteté, je ne sais pas s’il a sauté la corde ou si j’ai tiré trop haut… Sûrement un peu des 2. Peut être ais-je fait une erreur en décochant alors qu’il était sur l’œil.

 

Toujours est-il que j’ai passé une très belle soirée qui se finit pas trop mal pour le brocard et moi.

 

Yannick

Partager cet article

Repost0
6 mai 2019 1 06 /05 /mai /2019 22:01

A vendre 5 tri-lames de chasse 125 grains, de marque SNUFFER,
prix 15€

A vendre arc à poulies, BROWNING rage,

cames réglables de 45# à 55# en puissance, et de 21" à 31" d'allonge. Pouvant être tiré aux doigts. Entraxe des poulies 36" (92cm).
Equipé:

  • 1 repose flèche
  • 1 repose flèche langue de vipère
  • 1 carquois d'arc 4 flèches
  • 1 brassard 
  • 1 extracteur de flèche
  • 1 housse camo de marque CARTEL

prix 200 € à débattre
 

Contacter Simon - 06 06 78 51 23

A vendre
A vendre
A vendre

Partager cet article

Repost0
4 février 2019 1 04 /02 /février /2019 21:39

Le 21 janvier, je me présente sur le territoire de chasse. Vers 6h10 première flèche à 15m sur un mâle de 55 kg environ, j'aperçois ma flèche pénétrer au niveau de l'épaule. Il s'enfuit dans le roncier d’où j'entends craquer des branches. Je patiente. Quinze minutes plus tard se présente un petit sanglier rayé de 15kg avec des petits marcassins. Je le flèche à 6 m. Il tombe et s'enfuit  avec ma flèche que j'entends se briser dans les broussailles. Après avoir appelé Mickaël à l’aide, nous nous lançons dans recherche méticuleuse d’indices. Nous avons trouvé beaucoup de sang pour les deux mais il se faisait trop tard pour poursuivre. Rendez-vous le demain matin avec l'aide d'un chien de sang. Finalement nous retrouverons le mâle de 55kg mais pas le rayé… Dommage !


Richard P

 

Première sortie de la saison à Foulayronnes
Première sortie de la saison à Foulayronnes

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2019 7 27 /01 /janvier /2019 21:18
Pas bredouille en 2018 !!

Nous sommes le 29 décembre, rendez-vous au relais de Madaillan à 13h45, c'est la première battue de l'année à laquelle j'assiste et je ne suis pas le seul archer car Jean Michel est aussi présent.

Nous partons à 14h15, j'emmène Jean-Michel et lui raconte sur le trajet les péripéties qui m’étaient arrivées à l'endroit où nous allons nous poster, " très bon poste".

14h30, je poste Jean-Michel et me positionne en contre bas de lui à environ 80 mètres. Une heure se passe, une chevrette et un brocard sont vus au loin mais pas un animal à porté de flèche.

Ma confiance était toujours là et comme nous le faisons tous, je m'imaginais des potentielles situations de tir, ce qui aide aussi à faire passer le temps.

Mais quelque chose ne me plaisait pas. Plus le temps passait, plus je me disais que j'étais mal posté. A une vingtaine de mètres de moi se trouvait un petit promontoire qui me plaisait au beau milieu d'une peupleraie bordée par un ruisseau.

J'avais bien envie de m’y poster mais j’hésitais car il faut toujours garder la première impression.

16h15 l'attente était trop longue, je fis les 20 mètres qui me séparaient du promontoire et me postais à environ un mètre du sol.

16h20 les chiens lancent à moins de 100 mètres de moi. Dans la foulée se dérobe un jeune brocard et qui me vient droit dessus, j'arme mon vieille arc et le brocard me passe à 2 mètres. En pleine course, je décoche, ma flèche se logea dans ses reins et le fit tomber immédiatement.

Je sautais de mon promontoire pour aller le servir au couteau.

J'étais tellement heureux de ce moment de chasse car, je suis persuadé que la chasse à l'arc impose une grande connaissance du territoire et du gibier, mais qu’elle demande aussi une grande part de chance surtout lorsque l'on se trouve en battue.

 

Tir : 2 mètres

Distance de fuite : 0

Lames Exodus ( très bon )

Arc à poulie : Hoyt Ultratec de 57 livres

 

Guillaume A

Partager cet article

Repost0